Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'épreuve du brevet en histoire, géographie, éducation civique

27 Septembre 2011 , Rédigé par histege Publié dans #Méthodes - conseils - généralités

LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET EN 3E

HISTOIRE – GEOGRAPHIE - EDUCATION CIVIQUE

 

Il est instructif de voir comment se présente le document de l’épreuve du brevet, en histoire, géographie et éducation civique.

Voici le sujet de juin 2011 pour l’académie de Grenoble.

 

 

DNB HG 2011 - 1-8

DNB HG 2011 - 2-8 

 

 

 

DNB HG 2011 - 3-8

 

DNB HG 2011 - 4-8

 

DNB HG 2011 - 5-8 

 DNB HG 2011 - 6-8

 

DNB HG 2011 - 7-8

 

DNB HG 2011 - 8-8

 

Conseils généraux

1)    Vous avez deux sujets au choix en histoire et géographie. Il ne faut surtout pas traiter les deux : c’est une perte de temps et l’examinateur n’en corrigera qu’un seul, peut-être celui qui a été le moins bien traité.

 

2)    Le sujet d’éducation civique et l’exercice de repérage sont obligatoires : vous n’avez pas de choix. Il faut impérativement rendre la feuille de repérage complétée avec votre copie.

 

3)    Efforcez-vous de rédiger toutes vos réponses. L’examinateur valorisera votre copie.

 

4)    Les paragraphes argumentés d’histoire-géographie (10 points) ou d’éducation civique (8 points) rapportent plus de points que les questions. Il faut donc y consacrer plus de temps et un soin particulier. Cependant, il ne faut pas rater la première étape : observation, lecture et réponses aux questions sur les documents. Celle-ci conditionne la réussite du paragraphe. Les questions sont posées de telle façon qu’elles vous guident sur le chemin du paragraphe argumenté : en les réinvestissant dans le paragraphe, on évite le hors sujet.

 

5) Les documents sont des photocopies en noir et blanc. Leur lisibilité n'est pas toujours suffisante, surtout quand les originaux sont en couleur. Soyez vigilants et perspicaces, notamment face à certaines photographies et aux cartes. Par exemple, les couleurs du drapeau national français dominent (bleu, blanc, rouge) dans l'affiche sur la "Révolution nationale".

 

6) Il peut se glisser une erreur dans un sujet. Il ne vous en sera pas tenu rigueur (elle n'est pas de votre responsabilité). Il n'y a jamais de piège, dans aucun sujet : les concepteurs des sujets ne sont pas, pour le moment, des pervers.

 

7) N'importe quelle partie du programme peut être l'objet d'une épreuve. Reportez-vous, pour cela, aux programmes officiels pour chaque matière. Vous pouvez avoir à traiter d'un sujet de début d'année, de milieu ou de fin d'année, que vous avez traité en classe ou non. C'est un examen et non une évaluation (contrôle), sanctionné par l'obtention d'un diplôme.

 

Partage du temps

2 heures vous sont accordées.

Voici quelques indications horaires (il faut les adapter aux sujets et à vos capacités). En théorie, la première épreuve doit prendre une heure ; l’épreuve d’éducation civique et le repérage : une heure.

Pour l’épreuve d’histoire-géographie

- la découverte, l’observation et la lecture des documents, à la lumière des questions : ¼ d’heure

- la rédaction des réponses aux questions : ¼ d’heure

- l’analyse du sujet et la mise en ordre du plan du paragraphe (arguments, exemples…) : 10 mn

- rédaction du paragraphe : 20 mn.

 

Pour l’épreuve d’éducation civique

-      observation et réponses aux questions sur les documents : environ 20 mn

-      rédaction du paragraphe argumenté : environ 25 mn.

 

Pour l’exercice de repérage

¼ d’heure (maximum)

 

Préalable à la première épreuve et à la deuxième épreuve

-      Lire la totalité des deux sujets avec les questions. Choisir le sujet où vous pensez obtenir les meilleurs résultats.

-      Relire en totalité le sujet que vous avez choisi avec l’ensemble des questions.

-      Ne jamais perdre de vue le sujet général : pensez-y à chaque fois que vous rédigez une phrase (questions, paragraphe), cela vous évitera le hors sujet.

-      Rédiger directement les questions en formulant des phrases entières.

-      Pour le paragraphe :

o   rédiger au brouillon l’introduction et la conclusion

o   préparer au brouillon votre plan (2 ou 3 parties), en précisant les grandes idées, les meilleurs exemples, quelques repères (dates, personnages, chiffres), les mots-clés (qu’il faudra définir lors de la rédaction du paragraphe), les documents ou phrases à citer sans rien rédiger

o   ensuite : copier (quitte à l’améliorer en même temps) l’introduction

o   rédiger directement le développement. Pensez à faire une phrase de transition (de raccord logique) entre chaque partie et la suivante. Ne rédigez pas entièrement le développement au brouillon : vous n’avez généralement pas le temps de le recopier.

o   copier (en l’améliorant le cas échéant) la conclusion.

Vous pouvez aussi garder 5 mn pour relire la totalité de la copie, remédier aux manques et corriger les fautes d’orthographe et de français. Sinon, dans les horaires proposés plus haut, prévoyez 1 ou 2 mn pour relire votre travail à la fin de chaque exercice.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article