Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Etats-Unis - 3e - 2010

1 Avril 2010 , Rédigé par histege Publié dans #Cours de base

 

LES ÉTATS-UNIS

 

 

Bollene-10-12-2008-085.JPG

 Stars and Stripes : peinture d'enfant sur galet.

Source : A. Sadki 2008 

 

 

Chap 9 p 232-259

 

 

I. UN TERRITOIRE IMMENSE MAIS MAÎTRISÉ

 

C’est le 4e pays du monde par sa superficie : 9,4 millions de km2.

 

1. Des espaces montagneux à l'Est, les Appalaches, et à l'Ouest, les Rocheuses, forment des barrières climatiques et encadrent de vastes plateaux et d'immenses bassins. Au delà des Rocheuses s'étend la grande vallée de la Californie. Au centre, la Grande Plaine du Middle West forme la majeure partie du territoire américain, parcourue par de grands fleuves.

 

2. Les climats sont variés (continental, océanique, subtropical, méditerranéen, aride), marqués surtout par le caractère continental. Les influences polaire (froide) en hiver et tropicale (chaude) en été entraînent une forte amplitude thermique.

Relief et climat influencent la répartition de la population. Les régions de séismes et de cyclones restent attractives (Californie, Floride... Sun Belt).

 

3. Les ressources naturelles sont abondantes :

- terres fertiles de la plaine centrale.

- sous-sol très riche : 1er producteur mondial  de charbon, de pétrole et 2e pour le gaz naturel; minerai de fer, plomb, zinc, argent, or, mais aussi en uranium.

- les fleuves permettent la production d'électricité et l'irrigation (riziculture, coton, maraîchages...).

 

4. Les États-Unis ont le premier réseau de transport mondial, ce qui permet de maîtriser l’immense espace américain. Les transports routier et aérien dominent très largement. Cependant, le réseau est parfois vétuste.

 

 

II. LA TROISIÈME POPULATION MONDIALE

 

République fédérale (50 États).

317,5 millions d'habitants. Exception parmi les Etats développés, la population augmente assez rapidement : l’accroissement naturel et l’immigration (légale ou clandestine) sont importants.

 

1. La population est diverse : les nombreux groupes ethniques forment un véritable melting pot (creuset), avec des langues et des cultures diverses :

* la grande majorité est formée des descendants d’immigrés européens, venant principalement de l’Europe du Nord-Ouest. Ils forment les WASP (White Anglo-Saxon Protestant)

* la part des minorités augmente et atteint 23 % du total :

- Amérindiens (1 % rassemblés dans des réserves) et les Asiatiques (4.7 %) sont les plus anciennement installés ; la part de ces derniers progresse.

- la part des Latinos (ou Hispaniques : Mexicains...) augmente fortement (14.2 %)

- les Noirs (12.6 %) descendants des esclaves.

Les minorités connaissent des conditions de vie difficiles et vivent dans des ghettos.

 

2. La population est inégalement répartie : l'Est est plus densément peuplé (région d’accumulation des premiers immigrants européens et des noirs) que l’Ouest (mis en valeur à l’époque du Far West). 60 % des Américains vivent à l’Est du Mississippi.

Les migrations intérieures sont importantes : le Nord-Est et le Middle West perdent de la population, alors que la Sun Belt, plus ensoleillée, en gagne. La mobilité de la population est assez élevée (un Américain sur dix déménage chaque année).

 

3. Une forte urbanisation :

Revoir le schéma de la ville américaine (chapitre : urbanisation dans le monde).

80 % des Américains vivent dans les villes, la moitié dans des villes de plus d’un million d’habitants (au nombre de 50). La Mégalopolis est une grande concentration urbaine de 45 millions d’hab (de Boston, en passant par New York jusqu’à Baltimore ; 50 millions si l’on y ajoue Washington). New York : 20 millions d’habitants, Los Angeles : 16, Chicago : 9. En particulier, la moitié d’entre eux vivent dans des banlieues. L’idéal de vie américain est celui de la maison individuelle avec jardin, visant à profiter des avantages de la ville et de la campagne proche. Les activités commencent à s’y développer, notamment autour des centres commerciaux et des parcs technologiques.

 

L’exemple d’une grande métropole, la troisième du pays, ouverte sur le lac Michigan : Chicago :

- le CBD, appelé Loop, se remarque à ses gratte-ciel, contenant des bureaux. Il a une fonction de commandement (administration, sièges sociaux, bourse aux grains…), présence de banques, assurances, grands hôtels, lieux touristiques… c’est-à-dire de services rares et chers.

- des quartiers dégradés, où vivent les noirs (ghettos) et les Latinos, avec une rénovation en cours

- des banlieues étalées, formées de lotissements pavillonnaires où vivent les classes moyennes et les riches

- une zone industrielle et portuaire.

 

vacances Etats-Unis Canada 2008 402 Le Skyline de Boston.

source A. Sadki 2008

 

vacances-Etats-Unis-Canada-2008-407.jpg

Dans le CBD de Boston, entre classicisme et modernité high tech. 

Source : A. Sadki 2008

 

 

4. L’importance de la population permet aux États-Unis de bénéficier d’un énorme marché intérieur. La population active est nombreuse. La part des femmes augmente (presque 50 % du total), en raison du développement des services, de la précarité de l'emploi et du besoin d'un deuxième salaire par famille. Cependant, un Américain sur six vit dans la pauvreté. L’État accorde en 2010 une couverture maladie pour 32 millions d’entre eux (1/10e).  

 

population active : population en âge de travailler, comprenant ceux qui ont un emploi et les chômeurs.

 

 

III. LE LEADER MONDIAL DANS LES SERVICES

 

Schéma des trois secteurs d’activités.

 

le tertiaire = ensemble des activités de services aux entreprises et aux particuliers (commerce, banques, administration…), y compris les transports et le tourisme.

 

Le secteur tertiaire s'est fortement développé depuis la deuxième guerre mondiale ; les Américains avaient déjà pris de l’avance en la matière. Il atteint 75 % de la population active. La part du travail féminin dans les services est élevée. Les cadres et les employés sont désormais les plus nombreux.

Les industries font appel de plus en plus au secteur bancaire, à la publicité, au marketing. Les besoins des ménages augmentent (santé, loisirs, tourisme, internet…).

 

       Les États-Unis sont le 1er exportateur mondial de services, cf. Microsoft, Walt Disney… Les banques américaines gèrent les plus grosses sommes d’argent de la planète. La bourse de New York (Wall Street) est la première du monde. La bourse aux grains de Chicago fixe les prix de gros agricoles. La crise financière déclenchée à la fin de 2008 et l’importance de ses répercussions mondiales montre l’influence de la puissance américaine dans ce domaine.

 

 

Localisation

Fonctions de commandement et dynamisme

Megalopolis

Nord-Est, près des Grands Lacs

Rôle mondial :

● New York : bourse de Wall Street, siège de l’ONU

● Washington : commandement politique (Maison Blanche), militaire (Pentagone) et économique (FMI = Fond monétaire international)

● Chicago : bourse aux grains.

Sun Belt

Croissant périphérique, allant de la côte atlantique à la côte pacifique

Dynamisme dans les hautes technologies :

● Silicon Valley : informatique

● Seattle (Boeing, Microsoft) : aéronautique et informatique

● Los Angeles : capitale mondiale des médias, du cinéma et de la musique (Hollywood…).

 

         Le développement des services transforme l’espace américain :

- les grandes entreprises ne conservent sur le territoire américain que les activités de décision, de recherche et de haute technologie (le reste est délocalisé)

- le tourisme favorise l’émergence de nouvelles régions dynamiques (Floride, Californie)

- le tertiaire supérieur (quaternaire) se concentre dans les CBD et dans les technopôles en banlieue et renforce le poids des métropoles dans l’organisation du territoire.

- 1er réseau de transport mondial : grands aménagements portuaires et aéroportuaires

 

technopole : parc d’activités associant recherche, ingénierie (hautes technologies) et services de haut niveau.

Exemples :

- 1er technopole : Boston-Cambridge : Route 128 (M.I.T : Massachussets Institute of Technology, Harvard, nombreuses entreprises de hautes technologies)

 

MIT---le-Dome---source-wikimedia.jpg

Le Dôme du Massachussetts Institute of Technology. L'édifice est construit dans un style néo-classique en 1861 comme le porte la date en effigie.

source : wikimedia

 

-  La plus remarquable au monde : San Francisco : la Silicon Valley.

 

 

siliconvalley.jpg

La Silicon Valley : universités (Princeton...), laboratoires de recherche, entreprises de hautes technologies et services financiers s'agglutinent pour profiter d'une synergie, d'une commensalité à la fois concurrentielle et grégaire.

 

 

 

IV. LA PREMIÈRE PUISSANCE INDUSTRIELLE MONDIALE

 

         Le secteur secondaire, avec l’industrie, connaît un recul relatif : 25 % de la population active.

 

         1. Le déclin des industries traditionnelles (charbon, métallurgie, chimie, textile), à cause de la concurrence de l’Union européenne, du Japon, des N.P.I. (Nouveaux pays industriels) et de la Chine. D’abord localisées dans le Nord-Est, beaucoup d’usines ont fermé et d’autres ont été délocalisées vers les littoraux (golfe du Mexique, Côte Est...) ou à l’étranger (Mexique : maquiladoras, Asie du Sud-Est) car la main d’œuvre y est moins chère.

 

2. La modernisation de l’industrie automobile : après une période de crise (concurrence européenne et japonaise), elle est redevenue puissante. Surtout localisée à Detroit (General Motors, Ford : deux premiers constructeurs mondiaux), elle a délocalisé les chaînes de montage dans la Sun-Belt. Cependant, la crise financière commencée en 2008 la frappe de plein fouet.

 

         3.  Le dynamisme des industries de haute technologie (high tech) : électronique (ATT), informatique (IBM, Microsoft), aéronautique (Boeing), aérospatiale (NASA)… Elles sont souvent regroupées dans des technopoles près des grandes villes et surtout dans la Sun Belt. Si les Américains dominent dans les hautes technologies, la concurrence du Japon et de l’Union européenne est forte (Ariane, Airbus…).

 

 

V. LA PREMIÈRE PUISSANCE AGRICOLE MONDIALE

 

         La part de l’agriculture continue de baisser depuis la Deuxième Guerre mondiale dans l’ensemble du système productif : 2,5 % de la population active.

 

L'agriculture américaine est la plus puissante et la plus mécanisée du monde, emploie beaucoup d'engrais et nécessite beaucoup d'investissements. Même si le nombre des exploitations diminue, la superficie cultivée reste stable et la productivité augmente. C’est une agriculture productiviste.

 

agrobusiness : ensemble des activités liées à l’agriculture (production, transformation, commercialisation, services). On parle aussi de filière agro-alimentaire.

 

L’agriculture américaine occupe souvent les premiers rangs mondiaux dans les principales productions :

-         céréales dans le Corn Belt (Sud des Grands Lacs) : maïs (40 % de la production mondiale), soja (Ier producteur mondial, 39 %), blé (11,5 % de la production mondiale)

-         cultures spéciales : coton (20 % de la production mondiale), arachide, tabac, canne à sucre...

-         élevage important (1er producteur mondial de viande...) dans les plaines de l'Ouest, le Texas... et troupeaux laitiers dans le Nord (Dairy Belt).

 

L’agriculture est dominée par un agrobusiness puissant, contrôlé par de grands groupes financiers et reçoit d’importantes aides de l’Etat fédéral. Elle est également fort endettée.

 

 

VI : TROIS GRANDS ENSEMBLES RÉGIONAUX

 

Etats-Unis régions économiques - complétée-copie-1

 

 

1. Un Nord-Est (Industrial ou Manufacturing Belt) cœur économique du pays mais en déclin : 1/3e de la population, 1/5e de la production agricole, 1/2 de la production industrielle, 3/4 des sièges sociaux des grandes entreprises. Mais, les anciennes industries sont en crise (textile, sidérurgie, automobile...) et on parle, à cet égard, de Rust Belt (« région de la rouille », avec des friches industrielles).

 

2. La Sun belt est très attractive, formant un croissant périphérique (allant de la côte Pacifique, en passant par le Sud, jusqu'à la côte Atlantique) : 2/5e de la population américaine, attirant près de 70 millions de personnes en près d’un demi­-siècle. Trois Etats dominent : Californie (2e centre économique du pays, le plus peuplé et le plus riche), Floride, Texas. Les hautes technologies, les services, le tourisme en particulier jouent un rôle moteur.

 

3. Une diagonale intérieure immense, mais peu peuplée (1/5e de la pop. américaine), à cause des montagnes, de l'immensité des grandes plaines et du climat continental. L'agriculture et les espaces ruraux sont importants. L'industrie est peu développée. C'est une région de départ pour les migrations.

 

L’espace américain est ouvert sur deux grandes façades océaniques : la côte Ouest réalise plus d’échanges commerciaux avec les pays de la zone Pacifique (Japon, Chine, Asie du Sud) que la côte Est avec les pays de la zone Atlantique (Europe).

 

 

CONCLUSION : LA PUISSANCE AMÉRICAINE

 

Les États-Unis sont la première puissance du monde dans tous les domaines :

-         la puissance politique et militaire : la moitié des dépenses militaires mondiales, la plus grande capacité d’armement (en quantité et en sophistication) et le premier exportateur d'armes au monde.

-         la domination économique : fer de lance mondial du capitalisme libéral, suprématie du dollar, domination dans tous les secteurs économiques (agriculture, industrie et services ; mais 2e exportateur mondial derrière l’Allemagne), force, force des multinationales qui exportent des capitaux et sont présentes partout dans le monde, importance des investissements, même en Europe, grâce à l'ouverture des marchés.

-         la culture américaine (cinéma, télévision, musique, littérature…) domine largement et se diffuse à travers la planète.

 

Mais, cette puissance a des limites. La concurrence économique de l’Union européenne, du Japon et de la Chine (sa balance commerciale est déficitaire avec la Chine) est de plus en plus forte. La dernière guerre d’Irak a provoqué la montée d’un sentiment anti-américain dans de nombreuses régions du monde. Barack Obama, nouvellement élu président de la république, cherche à y remédier.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article