Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le racisme "blanc" à l'égard des Amérindiens, 1782

2 Mai 2010 , Rédigé par histege Publié dans #Exercices

LE RACISME « BLANC » À L’ÉGARD DES AMÉRINDIENS, 1782

 

         Hugh Henry Brackenridge, écrivain et journaliste américain, présente, à sa manière, les rapports entre les Indiens et les Blancs en 1782 :

 

         « je joins quelques observations concernant ces animaux, vulgairement appelés Indiens (...). » Il poursuit sur le droit des Indiens qui veulent que ce soit reconnue par des traités leur propriété sur des territoires : « leur prétention à la propriété d’un immense territoire en Amérique était absurde et inadmissible (...). Sur quoi est fondée cette prétention ? Sur le droit du premier occupant. Imaginons qu’un sauvage à la peau peinte en rouge, une plume passée au travers du nez, a posé le pied sur le vaste continent d’Amérique ; un second sauvage, les oreilles ornées d’anneaux, le nez fendu comme un porc, a aussi posé le pied sur le même territoire. Ecoutons le premier Indien faire un discours au deuxième et lui demander de quitter le continent, car il y est venu le premier, l’a occupé tout entier, et y chasse le bison et l’élan aux grands bois. Cette exigence est-elle juste, et le deuxième sauvage doit-il pour cela repartir dans son canoë à la recherche d’un continent où personne n’a encore mis le pied ? (...) On peut dire que l’agriculture et la mise en valeur donnent un droit de propriété sur la terre. Quel usage ce troupeau annelé, zébré, tacheté, moucheté fait-il du sol ? Le cultive-t-il ? (...) Que penseriez-vous de l’idée de vous rendre au lieu où les bêtes se rassemblent pour s’abreuver et de vous adresser au grand buffle pour le prier de vous céder un peu de terre ? (...) En ce qui concerne les traités de paix avec cette race, on peut y opposer plusieurs arguments : ils ont une forme humaine, et peut-être appartiennent-ils à l’espèce humaine, mais, dans leur état présent, ils se rapprochent plutôt du diable. Les tortures qu’ils pratiquent sur le corps de leurs prisonniers justifient qu’on les extermine. »

 

         Extrait traduit en français d’un ouvrage de H. H. Brackenridge, Indian Atrocities : Narratives of the Perils and Sufferings of Dr Knight and John Slover among the Indians, daté de 1782 et publié à Cincinnati, en 1867, p. 62-72.

 

1. Décrivez, à partir du texte et de vos connaissances, le mode de vie des Indiens.

 

2. L’auteur parle de « race » pour définir les Indiens. Comment les décrit-il physiquement ?

 

3. Relevez des mots et des adjectifs par lesquels il donne une image négative des Indiens. La façon dont il considère les Indiens vous paraît-elle juste ? Sont-ils, comme il le pense, inférieurs aux hommes blancs ?

 

4. Êtes-vous d’accord avec son affirmation : « ils ont une forme humaine, et peut-être appartiennent-ils à l’espèce humaine, mais, dans leur état présent, ils se rapprochent surtout du diable » ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article