Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La région - géographie - 3e

29 Janvier 2014, 11:08am

Publié par histege

LA REGION

 

I/ L'EXEMPLE DE LA REGION RHÔNE-ALPES - CROQUIS

 

 

Croquis région Rhône-Alpes espaces à compléter

fond de carte


 

Croquis région Rhône-Alpes espaces 3e 2

croquis de synthèse

 

Légende croquis Rhône-Alpes

légende partie 1

 

Légende croquis Rhône-Alpes 3e 2 suite

légende partie 2

 

II/ COMMENTAIRE – la région Rhône-Alpes

1° Une région peuplée et urbanisée.2e région la plus peuplée de France, elle est aussi très urbanisée avec un réseau de villes complet et hiérarchisé, dominé par Lyon, 2e ville de France (1 million d’habitants), formant une grande aire urbaine, qui se prolonge le long de la vallée du Rhône et en partie vers Grenoble. Alors que Grenoble est dynamique, Saint-Etienne souffre du déclin de l’industrie.

 

2° La deuxième pour la richesse produite (15e de l’Union européenne) en PIB. Celle-ci repose sur :

-          Les services de haut niveau, notamment à Lyon, comme la banque et les sièges sociaux d’entreprise de même que pour la logistique (transports) et le tourisme, lié aux sports d’hiver (2e région touristique de France, plus grand domaine skiable du monde).

-          Surtout l’industrie, ancienne (textile, mécanique…) qui a su se renouveler : pharmacie, industrie de la santé, couloir de la chimie, plasturgie, biotechnologies, énergie (nucléaire, hydroélectricité)… Les hautes technologies sont des points forts, notamment dans les technopoles de Grenoble et de Lyon. Certaines régions sont cependant en déclin (Saint-Etienne, Roanne).

-          Les autres espaces ruraux sont variés. Certains, liés à la culture de la vigne (Côtes-du-rhône), des cultures maraîchères et fruitières sont dynamiques, y compris pour les cultures raisonnées et bio. D’autres sont en difficulté, comme l’espace montagnard (Ardèche).

 

3° Une région fortement insérée dans l’espace national et européen. L’axe rhodanien fait partie de l’axe principal des transports français, qui réunit Lille-Paris-Lyon-Marseille. C’est un axe qui relie également l’Europe du Nord-Ouest et la Méditerranée occidentale. Lyon joue un rôle de carrefour et possède un hub intermodal qui associe des transports rapides et puissants : port fluvial, nœuds autoroutier et ferroviaire, y compris le TGV et un aéroport international (Lyon Saint-Exupéry, 2e de France). Genève, métropole européenne, exerce aussi son influence sur le nord-est de la région. La position de carrefour peut être renforcée :

-          vieux projet de liaison Rhin-Rhône toujours pas réalisé

-          projet de ligne à grande vitesse (LGV) à travers les Alpes (avec un tunnel bitube de 57 km sous le Fréjus) pour le transport de voyageurs et surtout de marchandises, reliant Lyon et Turin.

 

Vocabulaire :

axe : ligne très fréquentée par des flux

flux : déplacements d’hommes, de marchandises, de capitaux et d’informations

hub : lieu où se connectent plusieurs grands moyens de transport (plate-forme intermodale)

pôle : centre qui concentre la population, la production, les décisions et qui dirige les flux

réseau : espace organisé par des pôles, avec de nombreux points connectés par des liens et des flux

technopole : parc d’activités associant recherche, ingénierie (hautes technologies) et services de haut niveau.

 

III/ LES REGIONS

La France est organisée en 27 régions :

-          22 régions métropolitaines

-          5 départements et régions d’outre-mer (DROM).

Depuis les lois de décentralisation de 1982 et de 2003, une région est une collectivité territoriale, placée entre le département et l’Etat et dirigée par un conseil régional, élu au suffrage universel. L’État lui a transféré une partie de ses pouvoirs et de ses ressources.

Les régions sont des acteurs importants de l’aménagement des territoires. Elles consacrent un budget important à la réalisation d’équipements qui répondent aux besoins des habitants : financement du train express régional, construction et équipement des lycées, aide aux financements des universités, des entreprises…

Les régions ont accepté l’Agenda 21. Par ce document, la région se donne des objectifs pour le respect de l’environnement et le développement durable.

Un projet de redécoupage des régions a été élaboré pour faire évoluer les limites actuelles. En limitant leur nombre à 15 (Rhône-Alpes se rapprocherait de l’Auvergne), cela permettrait de renforcer le poids de chacune au sein de l’Union européenne.

Pour faciliter l’intégration des régions en Europe, des eurorégions ont été créées (Rhône-Alpes fait partie de Alpes-Méditerranée, notamment avec la Provence et le Piémont italien).  Ce sont des régions européennes frontalières qui se regroupent pour développer des projets communs, notamment transfrontaliers, dans le domaine des transports, de l’environnement ou de la formation. Elles bénéficient de financements européens.

Commenter cet article