Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De la ville à l'espace rural. II./ L'espace rural - 2012-2013

15 Novembre 2012, 21:42pm

Publié par histege

Pour compléter la fin du chapitre, De la ville à l'espace rural, voici le corrigé du dossier sur le parc national du Mercantour, qu'il faut connaître pour bien préparer l'évaluation du lundi 19 novembre 2012 (classes de 3e 2 et 3e 3).

 

 

II. L’ESPACE RURAL : L’EXEMPLE DU PARC NATIONAL DU MERCANTOUR

 

1) Le parc national du Mercantour se situe dans les Alpes du Sud, le long de la frontière italienne.


2) Le parc national du Mercantour est formé de deux espaces :

- La zone cœur, qui obéit à une règlementation très stricte

- La zone d’adhésion où les communes s’engagent à préserver l’environnement.

 

3) Les richesses naturelles sont variées :

     - la flore : de nombreuses variétés de fleurs, dont certaines endémiques (qui n’existent que dans des zones précises)

        - la faune : loups, aigles…

        - les paysages : vallée des Merveilles.

 

S’ajoutent des activités économiques :

        - agriculture et élevage

        - tourisme, lié à la neige (stations de ski et « or blanc ») et à la nature (tourisme vert).

 

4) Les « Balcons du Mercantour » sont un projet touristique : le but est de favoriser le « tourisme vert », par l’ouverture de chemins de randonnée, jalonnés par des refuges, accessibles par téléphérique. Le projet s’oppose totalement aux objectifs du cœur du parc qui interdisent l’usage d’engins motorisés pour permettre la préservation des espaces naturels.

 

5) La deuxième source de conflit oppose les éleveurs et les défenseurs de la nature en raison de la présence du loup, prédateur des troupeaux en estive.

 

6) Les règles d’usage du parc du Mercantour sont fixées par une règlementation précise, sous le contrôle de l’Etat.

 

         a) Les acteurs qui s’affrontent à propos du parc sont nombreux : les éleveurs, les habitants, les associations de défense de l’environnement, mais aussi les acteurs économiques, les collectivités territoriales et l’Etat. Ils sont privés ou publics.

 

         b) Les points de désaccord sont liés à l’existence de communautés humaines anciennement établies et qui veulent défendre leurs intérêts, à la volonté de préserver l’espace naturel et au développement récent de l’activité touristique.

 

         c) Le parc est créé par l’Etat en 1979 pour préserver l’environnement. Le loup a réinvesti le territoire à partir de 1992. Le conseil général (département) a lancé un projet touristique pour dégager des ressources économiques, mais qui transforme une partie du paysage (« Les Balcons du Mercantour »).

Commenter cet article