Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alexandre le Grand - 6e - 2010

21 Mars 2010, 17:39pm

Publié par histege

ALEXANDRE LE GRAND

 

I. LES GRECS PERDENT LEUR INDEPENDANCE

 

        Au IVe siècle, les cités grecques s’affaiblissent dans des guerres entre elles. Le royaume de Macédoine, au nord de la Grèce, devient puissant. Son roi, Philippe, renforce son armée, organisée en phalanges : soldats à pied, munis d’une longue lance, appelée sarisse, qui marchent en formation serrée.

        Philippe attaque les cités grecques. La plupart des Grecs perdent définitivement leur indépendance à la bataille de Chéronée (338).

 

II. LA CONQUÊTE DE L’EMPIRE PERSE PAR ALEXANDRE

 

        Entre 334 et 323, Alexandre, fils de Philippe, devient roi et s’empare du reste de la Grèce et, par une série de victoires décisives, de la totalité de l’empire perse, parvenant aux frontières de l’Inde, après avoir vaincu Darius III.

        Alexandre a reçu une éducation de qualité, grâce notamment au philosophe grec Aristote. Il admire les Grecs et connaît bien l’Iliade et l’Odyssée. Dans son nouvel empire, il étend la culture grecque et crée de nombreuses villes : la plus célèbre est Alexandrie d’Égypte, organisée selon un plan géométrique régulier et centre d’une intense activité intellectuelle. Mais, il gouverne de plus en plus comme un roi perse. Alexandre veut faire la fusion entre les Macédoniens, les Grecs et les Perses.

 

III. L’EMPIRE EST DIVISE EN PLUSIEURS ROYAUMES

 

        Alexandre meurt brutalement. Ses généraux, les Diadoques, se font la guerre et divisent l’empire en plusieurs royaumes, dirigés par des Macédoniens ou des Grecs. C’est, par exemple, le cas de Séleucos en Syrie ou de Ptolémée en Égypte. Ils se comportent comme des rois perses, avec un pouvoir absolu. Mais, ils enracinent en Orient la culture grecque, appelée hellénistique.

        Période hellénistique : 323 avant J.-C. (mort d’Alexandre) jusque 30 avant J.-C. (conquête de l’Égypte, dernier royaume hellénistique, par les Romains).

Commenter cet article