Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le collégien 6e

22 Septembre 2009 , Rédigé par histege Publié dans #Cours de base

 

 

LE COLLEGIEN

 

Education civique

 


        
On part du principe que l’on peut éduquer, c’est-à-dire former l’enfant pour l’amener à l’âge adulte :

-      physiquement (éducation physique, médecine…)

-      mentalement (instruction, psychologie…)

-      socialement (vivre en société, comme citoyen…).

 

L’enfant s’éduque lui-même, mais surtout par les adultes :

-      famille

-      l’Etat (école…)

-      société (les autres, médias, associations, la religion pour certains…).

        

I.                    QUATRE ANNEES D’APPRENTISSAGE



      Apprendre
est la mission première de l’élève au collège. Cela se fait dans le cadre du collège :

L’établissement est bien inséré, au cœur de la petite ville de Nyons : il jouxte le centre historique. Cependant, la desserte, notamment pour les bus scolaire, n’est pas aisée, en raison de la topographie à la fois pentue et en terrasse. L’architecture, type des établissements scolaires, dénote dans le paysage méditerranéen comme dans le tissu urbain et villageois provençal.

-      c’est une création du Moyen Âge (d’abord un internat d’étudiants, puis un lieu d’enseignement)

-      scolarité obligatoire de 6 à 16 ans

-      c’est le collège unique (réforme Haby de 1975) : même enseignement pour tous les élèves de France (y compris dans le privé).

 

La continuité avec le primaire

-      matières : français, histoire, géographie, mathématiques, science, sport, un peu de musique, d’arts plastiques, de langue, d’éducation civique…

-      socle commun de compétences :

 

SOCLE COMMUN

 

1. maîtrise de la langue française

2. pratique d’une langue étrangère vivante

3. bases des mathématiques et de la culture scientifique et technologique

4. maîtrise des techniques d’information et de communication

5. culture humaniste

6. compétences sociales et civiques

7. autonomie et initiative.

 

 

Les différences avec l’école primaire

-      le savoir, plus différencié, est organisé en disciplines (matières) mises en œuvre par plusieurs professeurs

-      certaines disciplines prennent un nouveau nom ou sont entièrement nouvelles.

 

La plupart sont obligatoires : arts plastiques, éducation civique, éducation musicale, éducation physique et sportive, histoire et géographie, 2 langues vivantes, mathématiques, sciences de la vie et de la terre, physique, technologie.

Rq : au collège Barjavel, on choisit :

-      1re langue : allemand, anglais

-      2e langue (à partir de la 4e) : anglais, allemand, espagnol, italien.

 

Quelques disciplines sont en option, si l’élève le souhaite :

-      langues anciennes : latin (5e), grec (4e)

-      langues vivantes : occitan (6e), anglais (2 heures supplémentaires en classe européenne en 4e)

-      découverte professionnelle en 3e (3 heures à Barjavel ou 6 heures ailleurs).

 

Qu’apprend-on ?

-      des savoirs (connaissances nouvelles)

-      des savoir-faire (méthodes de travail, manières de réfléchir)

-      des moyens de communiquer.      

 

« Le C.D.I.

Le centre de documentation et d’information est à la disposition de tous les membres du collège.

Les élèves y viennent pour lire, emprunter ou rendre un livre, faire une recherche, ou encore travailler sur le projet d’orientation. »

 

Extraits du règlement intérieur du collège Barjavel, Nyons, 2009

 

Au CDI (centre de documentation et d’information), on apprend :

-      à s’informer, en faisant des recherches documentaires : sélectionner l’information et l’organiser

-      à travailler en autonomie.

 

A la fin de la 3e :

- on passe le Diplôme National du Brevet

         - on choisit son orientation : lycée général, lycée technologique, lycée professionnel, apprentissage.

Rq : quelques uns peuvent s’orienter dès la 4e (4e technologique, 4e agricole…).

 

QUELQUES CONSEILS

 

Je mène une vie saine :

-      dormir 10 heures environ par nuit

-      bien déjeuner le matin

-      faire du sport et avoir des loisirs

 

Je suis autonome :

-      je fais mon travail à l’avance

-      je remplis régulièrement l’agenda scolaire

-      j’approfondis les connaissances par la lecture et une recherche personnelle

 

Je n’ai pas peur :

-      de poser des questions (surtout quand on ne sait pas)

-      en cas de problème, d’en parler au professeur ou professeur principal

 

Je pense à mon avenir :

-      je m’informe sur les métiers

-      j’apprends à bien me connaître : mes qualités et mes difficultés.

-       

ON ARRIVE A PRESQUE TOUT PAR LE TRAVAIL

 

II.                  UNE ORGANISATION AU PROFIT DE L’ELEVE

 
Une organisation centrée sur l'élève


ORGANIGRAMME DU COLLEGE




Tous les adultes, membres de la communauté scolaire, contribuent à l’encadrement des élèves. Ils forment l’
équipe éducative au sens large. Le groupe le plus nombreux est formé par les enseignants. Le but est de favoriser la réussite de l’élève.

   

 

Un fonctionnement qui repose sur le principe d’autorité

 

         Les décisions sont prises par l’équipe éducative. L’élève est soumis au principe d’autorité : comme enfant, donc mineur, il est sous l’autorité des adultes.

Remarque : l’autorité des adultes du collège est déléguée par la loi, l’Etat et les familles.

 

Un lieu d’apprentissage de la démocratie

 

« Le règlement intérieur a donc pour objectif d’assurer l’organisation de ce travail, de favoriser la formation civique dans un esprit laïque et démocratique et de neutralité politique, idéologique et religieuse.

(…)

 

Délégués

Les élèves disposent, par l’intermédiaire de leurs délégués du droit d’expression collective et du droit de réunion.

Afin de permettre l’apprentissage de la vie démocratique, les délégués élus au début de chaque année scolaire sont les intermédiaires entre leurs camarades, les professeurs et l’administration. »

 

Extraits du règlement intérieur du collège Barjavel, Nyons, 2009

 

 

Le collège est un lieu d’initiation à la vie démocratique.

 

Comment devient-on délégué ?

 

         Par l’élection : le délégué est choisi parmi plusieurs candidats, après un débat et un vote. C’est donc une démocratie représentative.

 

Qui a le droit de vote ?

 

         Tous les élèves votent sans distinction : suffrage universel.

 

Qui a le droit de se présenter pour être délégué ?

 

         Tous les élèves peuvent être candidats.

 

Quel est le rôle du délégué ?

 

Le délégué de classe fait le lien entre les élèves et les représente auprès des enseignants et de la direction, en particulier au cours des conseils de classe.

 

En résumé, qu’est-ce la démocratie ?

 

         C’est une manière d’organiser la vie des hommes entre eux, fondée sur :

-         l’égalité des droits entre les élèves

-         la liberté d’expression

-         le droit de participer aux décisions.

 

Quelles sont les limites de la démocratie pour les élèves ?

 

Le caractère démocratique a pour limite le principe d’autorité. 

 

III.                             APPRENDRE A VIVRE ENSEMBLE

 

Un lieu de sociabilité

 

« Préambule

 

Le collège est un établissement qui, de la 6e à la 3e, reçoit des élèves y effectuant leur scolarité obligatoire.

C’est un lieu de travail où chaque élève doit apprendre à devenir un citoyen.

Le règlement intérieur a donc pour objectif d’assurer l’organisation de ce travail, de favoriser la formation civique dans un esprit laïque et démocratique et de neutralité politique, idéologique et religieuse.

Il est fondé sur le respect mutuel des personnes, des biens et des locaux.

Il vise aussi à développer l’apprentissage de l’autodiscipline par l’acquisition du sens de la responsabilité.

Tout élève inscrit au collège est soumis au règlement intérieur. »

 

Extraits du règlement intérieur du collège Barjavel, Nyons, 2009

 

 

Le collège est un lieu de vie sociale, soumis à des règles. Les élèves ont des droits, des libertés et des devoirs définis par le règlement intérieur.

 

Quels sont les grands principes fixés par le préambule ?

è    La scolarité est obligatoire

è    Le règlement intérieur s’impose à tous les élèves

è    Le collège est un lieu de travail

è    Le collège est un lieu d’apprentissage de la citoyenneté, en particulier de la responsabilité

è    Le collège est un espace laïc

è    Le collège est un lieu de neutralité politique et idéologique

è    Le collège est un lieu démocratique.

 

Que dit le règlement intérieur en matière de comportement ?

 

« C’est un lieu de travail où chaque élève doit apprendre à devenir un citoyen.

Le règlement intérieur (…) est fondé sur le respect mutuel des personnes, des biens et des locaux.

Il vise aussi à développer l’apprentissage de l’autodiscipline par l’acquisition du sens de la responsabilité. 

(…)

Tenue et comportement

 

Tous les élèves se doivent d’adopter une tenue propre et décente.

Tout élève doit avoir une attitude correcte dès l’abord de l’établissement.

Tout comportement manifestement provocant sera sanctionné.

Les manifestations d’amitié entre élèves doivent se limiter à ce que la décence autorise dans une communauté scolaire.

(…)

Il est interdit de se battre ou d’exercer des brimades à l’égard des autres élèves.

Aucun comportement de violence verbale ou physique ne peut être toléré à l’intérieur comme aux abords de l’établissement.

(…) le port de signes ou de tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit. »

 

Extraits du règlement intérieur du collège Barjavel, Nyons, 2009

 

Que prévoit le règlement en cas de non respect des personnes, des biens et des règles ?

 

Le règlement intérieur prévoit des sanctions graduées. Le respect des personnes passe d’abord par le dialogue.

Le but du règlement intérieur est donc de protéger les personnes et les biens.

 

Un espace laïc

 

« Le règlement intérieur a donc pour objectif d’assurer l’organisation de ce travail, de favoriser la formation civique dans un esprit laïque et démocratique et de neutralité politique, idéologique et religieuse.

(…)

Conformément aux dispositions de l’article L.14165-1 du code de l’éducation, le port de signes ou de tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit.

Lorsqu’un élève méconnaît l’interdiction posée à l’alinéa précédent, le chef d’établissement organise un dialogue avec cet élève avant l’engagement de toute procédure disciplinaire. »

 

Extraits du règlement intérieur du collège Barjavel, Nyons, 2009

 

         Pour comprendre ce qu’est l’« esprit laïque » :

 

         Qu’est-ce qui interdit en matière religieuse ?

 

Des signes et des tenues rendant particulièrement visible une religion sont interdits.

 

         Que signifie « neutralité religieuse » ?

 

L’Etat, à travers le collège, n’a aucune préférence religieuse ; il n’y a pas de religion d’Etat et les religions sont toutes à égalité par rapport à lui. L’Etat tolère les religions : chacun a le droit d’avoir une religion ou de ne pas en avoir.

         Sont également interdits : le prosélytisme (propagande en faveur d’une religion) et la contrainte (obligation de suivre) en matière de religion.

 

         Que prévoit la loi en cas de non respect des règles de la laïcité ?

 

Le dialogue entre l’élève, ses parents et le chef d’établissement et, le cas échéant, des sanctions.

 

D’où vient le principe de laïcité ?

 

Il s’est mis en place en France avec les lois scolaires de Jules Ferry (1880-1883) et la loi de séparation des Eglises et de l’Etat en 1905, proposée par Aristide Briand.

 

 

On peut consulter l’intégralité du texte de loi, le rapport d’Aristide Briand et l’histoire de la laïcité sur le site de l’Assemblée nationale :

http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/eglise-etat/sommaire.asp#loi

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article