Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du côté de la télé - semaine du 6 au 12 juin 2009

7 Juin 2009 , Rédigé par histege Publié dans #Fenêtre sur la télé

Du côté de la télé - Histoire, géographie, citoyenneté

Semaine du 6 au 12 juin 2009

 

 

  • Réviser le bac ou le brevet en regardant la télé (mais sans abus), c'est possible : ce week- end la chaîne Planète diffuse 26 documentaires sur tout le programme de terminale dans une série Spécial Bachotage. Le programme de terminale correspond en grande partie au programme de 3e, de manière plus approfondie.
    Le détail des sujets est sur le site de planète :
     
    http://www.planete.tm.fr/planete_bac/accueil.html


Dimanche 7 juin 2009, France 3, 20 h 35, film Troie, de Wolfgang Petersen

 

         Ce film, si on veut le regarder, ne peut se faire que par pur divertissement. Il ne faudra pas y chercher une leçon d’histoire, ni vouloir étancher une soif de culture. Bien plus, il faudra prendre garde à ce que la rétine et les épaisseurs de la conscience ne soient pas durablement impressionnées par l’imagerie nouvelle du film. Rien ne vaut la lecture de l’Iliade, œuvre collective, mais principalement due à Homère, composée dans sa forme définitive vers 750 avant J.-C.  Que cela soit dans les versions recomposées pour la jeunesse ou, mieux (mais assez difficile pour le lecteur non averti) dans les traductions du texte grec. Les hellénistes en grec ancien – les rares chanceux – n’ont pas besoin de ces truchements. Rappelons qu’il n’existe, à ce jour, aucune preuve archéologique de l’existence de la guerre de Troie (Ilion).

 

 

Dimanche 7 juin 2009, Arte, 22 h 00, documentaire Mark Twain, les aventures de sa vie, de Ken Burns

 

         Mark Twain (1835-1910), de son vrai nom Samuel Langhorne Clemens, est une des figures les plus populaires de l’histoire littéraire et culturelle des États-Unis et un des principaux inventeurs de la littérature américaine. Humoriste, journaliste, conférencier et romancier, il est principalement connu pour ses récits de voyage et ses récits d’aventure qui mettent en scène la jeunesse, en particulier Les Aventures de Tom Sawyer (The Adventurers of Tom Sawyer, 1876) et Les Aventures de Huckleberry Finn (The Adventurers of Huckleberry Finn, 1855). Ses ouvrages mêlent des qualités de conteur, d’humoriste et de moraliste. L’œuvre ne se résume pas à celle d’un écrivain pour la jeunesse. Le documentaire est précédé à 20 h 45 d’un film d’aventures de Stephen Sommers, Les aventures de Huckleberry Finn, illustrant une des œuvres majeures de Mark Twain. Un jeune blanc Huck et un jeune esclave noir larguent les amarres sociales, géographiques et juvéniles. Leur vagabondage idyllique descend le Mississippi (artère essentielle de l’espace américain naissant), porté par le courant du fleuve et par un courant invisible sans but clair, entre des berges peuplées de dures réalités, vers le Sud esclavagiste. Géographie sociale, géographie culturelle et géographie imaginaire entrent en résonance dans le roman.

 

         Programme d’histoire 4e (remise en cause de l’absolutisme – naissance des États-Unis) et bien sûr programme d’anglais (littérature et civilisation américaine).

        

 

Lundi 8 juin 2009, France 5, 20 h 35, documentaire Alésia, victoire d’une défaite, de Marie-Eve Chamard et Philippe Kieffer

        

         Histoire d’une bataille qui a eu lieu à une époque où la France n’existait pas. Celle-ci est une construction politique, commencée à la fin du Xe siècle après J.-C. et due aux efforts patients d’une famille royale, les Capétiens, aidée de ses partisans, de plus en plus nombreux. La bataille se déroule à un moment où la Gaule glisse sous occupation romaine. Pour les partisans des indépendances gauloises, ce sera une des dernières occasions de contrecarrer une domination romaine de plus en plus inexorable. Le sort de la guerre se joue a à Alésia, en 52 avant J.-C. C’est une victoire pour César et les Romains et une défaite pour les Gaulois, menés par Vercingétorix.

         La France du XIXe siècle, sans préjudice des apports antérieurs, inventera une nouvelle bataille d’Alésia. Par un processus intéressant, la défaite sera transformée en victoire, fondatrice de la nation France, bonapartiste et républicaine, antérieure à la France monarchique (même si Etienne Pasquier, au XVIe siècle, plante de manière décisive les origines de la France dans la Gaule). En même temps, de manière ambiguë, cette France nouvelle continue de s’inscrire dans la romanité et commence de s’en dégager partiellement. Cette nouvelle bataille prend forme surtout sous la direction de Napoléon III, empereur des Français, passionné d’histoire et d’archéologie – auteur d’ouvrages sur le sujet – qui fait organiser des fouilles pour localiser le site de la bataille. La localisation de celle-ci a longtemps été un sujet polémique.

         Comme souvent en histoire et spécialement pour les périodes les plus anciennes, il ne reste que les témoignages des vainqueurs. Bellum Gallicum de Jules César (La Guerre des Gaules), principale source de cette guerre et de cette bataille, est une œuvre politique, dont le dessein essentiel est de servir de tremplin aux ambitions militaires et politiques d’un homme, soucieux de se donner une stature d’imperator (général victorieux) et d’homme d’Etat. Car, le point d’arrivée de ses ambitions se trouve dans Rome et, alors, nulle part ailleurs.  Il fera de la guerre des Gaules, un chemin qui y mène tout droit. Sur cette guerre, il faut lire également Plutarque, Vie des hommes illustres et quelques autres auteurs.

 

         Programme d’histoire 6e (Rome).


Mardi  9 juin 2009, Arte, 22 h 45, téléfilm Esclaves des mers de Joël Farges

 

         Téléfilm philippin fondé sur des situations réelles : l’exploitation du travail des enfants par des patrons sans scrupules et véreux. Ces enfants doivent plonger pour pousser les poissons dans les filets, avec le risque de s’épuiser, d’être attaqués par des requins ou de se noyer. Quand la principale préoccupation des hommes est de trouver de quoi se nourrir et de se créer des revenus pour satisfaire des besoins essentiels ou lorsqu’ils sont mus par l’appât du gain, les enfants sont mis à rude contribution. Leur existence est en péril, les droits de l’enfant deviennent une figure de style et s’évaporent… l’école elle-même n’est plus qu’un point de  fuite dans l’horizon, une chose pour enfants de familles riches.

 

         Programme d’éducation civique 6e (identité de la personne) et 5e (droits de l’enfant, refus des discriminations).

 

Mardi  9 juin 2009, France 2, 0 h 20, film La bataille du rail de René Clément

 

         Film sorti immédiatement après la fin de la Deuxième guerre mondiale, c’est un classique qu’il faut avoir vu au moins une fois. Un bon spectacle, souvent poignant qui met en scène la résistance française des cheminots contre l’occupant allemand dans une bataille du rail qui a vraiment eu lieu.

 

         Programme d’histoire 3e et 1re (Deuxième guerre mondiale).


 

Mercredi 10 juin 2009, M6, 22 h 50, magazine Enquête exclusive : La surprenante vie clandestine des immigrés sans papiers

 

         Il ne fait pas bon être immigré, par les temps qui courent, surtout quand on est originaire de pays pauvres. Ces frêles existences individuelles ne sont rien face à la machinerie étatique et à l’arsenal de ses lois sans droits (ou à droits résiduels). C’est un domaine des droits de l’homme qui est déserté par le plus grand nombre. Ces hommes souffrent ou meurent en silence. Plongeons-nous un instant cent ans dans le futur proche : certaines générations se demanderont comment a-t-on encouragé, accepté ou refusé de voir de tels drames. Les droits de l’homme ont aussi un front intérieur dans les pays qui se proclament « patries des droits de l’homme ». La liberté de circuler (et le droit à une existence meilleure) proclamée par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen en 1789 n’est pas un droit universel.

 

         Programme d’éducation civique 6e (droits de la personne) et 5e (refus des discriminations) et de géographie 4e (Europe et France).

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article